Rapports

Avril 2021

Industrie 4.0, l’avenir du travail et des compétences. Renforcer les ressources collectives de l’industrie aérospatiale canadienne

Auteur.trice.s : Christian Lévesque (HEC Montréal), Cassandra Bowkett (HEC Montréal), Sara Pérez-Lauzon (HEC Montréal), Blandine Emilien (Université du Québec à Montréal)

Collaborateur.trice.s : Kai-Hsin Hung (HEC Montréal), Lucie Morissette (HEC Montréal), Benjamin Paré (Université du Québec à Montréal), Marc-Antonin Hennebert (HEC Montréal), Daniel Nicholson (Cardiff University), Laurence Solar Pelletier (Polytechnique Montréal)

CRIMT, Diversity Institute, Centre des Compétences futures, OBVIA, HEC Montréal, 85 p.

Depuis des décennies, le Canada s’est doté d’une industrie aérospatiale robuste et concurrentielle, qui joue un rôle de premier plan dans l’économie, grâce aux 700 entreprises aérospatiales du pays qui emploient environ 90 000 personnes. Avant la pandémie de COVID-19, la demande de main-d’œuvre surpassait l’offre dans l’industrie, ce qui entraînait une pénurie de main-d’œuvre dans de nombreuses professions. L’un des défis majeurs et persistants de l’industrie est d’attirer une nouvelle génération de travailleurs en offrant de bons emplois et un travail de meilleure qualité.

L’adoption de l’Industrie 4.0 (I4.0) est souvent présentée comme un moyen d’accroître la compétitivité de l’industrie, mais aussi d’améliorer la qualité du travail et les compétences en éliminant les tâches répétitives routinières. Notre recherche au sein des grappes de l’industrie aérospatiale de Montréal et de Toronto poursuit deux objectifs : 1) mieux comprendre l’incidence de l’I4.0 sur le travail et les compétences; 2) identifier les conditions susceptibles de permettent aux diverses parties-prenantes de relever les défis de l’I4.0 et des compétences futures. Quatre constats principaux se dégagent de cette recherche.. [Téléchargez le rapport pour en poursuivre la lecture]


Avril 2021

Industry 4.0, the Future of Work & Skills. Building Collective Resources for the Canadian Aerospace Industry

Auteur.trice.s : Christian Lévesque (HEC Montréal), Cassandra Bowkett (HEC Montréal), Sara Pérez-Lauzon (HEC Montréal), Blandine Emilien (Université du Québec à Montréal)

Collaborateur.trice.s : Kai-Hsin Hung (HEC Montréal), Lucie Morissette (HEC Montréal), Benjamin Paré (Université du Québec à Montréal), Marc-Antonin Hennebert (HEC Montréal), Daniel Nicholson (Cardiff University), Laurence Solar Pelletier (Polytechnique Montréal)

CRIMT, Diversity Institute, Centre des Compétences futures, OBVIA, HEC Montréal, 128 p.

[Report in English] For decades, Canada has built a robust and competitive aerospace industry that plays a crucial role in the Canadian economy, with 700 aerospace companies employing roughly 90,000 people. Prior to the COVID-19 pandemic, demand for labour outstripped supply in the industry, resulting in labour shortages in many occupations. A major ongoing challenge is attracting a new generation of workers by offering good jobs and better work.

The adoption of Industry 4.0 (I4.0) is often presented as a way to increase the competitiveness of the industry, while improving the quality of work and increasing skills by reducing repetitive, routine tasks. Our research in the Montreal and Toronto aerospace clusters has two objectives: 1) to better understand the impact of I4.0 on work and skills; and 2) to identify the conditions that will enable the various stakeholders to meet the challenges of I4.0 and future skills. Four main findings emerge from this research [Document in English : Téléchargez le rapport pour en poursuivre la lecture]