Bourses nommées

S’appuyant sur la générosité de nombreux donateurs et donatrices, le CRIMT s’associe à Madame Shirley Goldenberg, véritable pionnière de l’étude des relations industrielles au Canada, pour offrir des bourses d’excellence à ses étudiants de 2e et 3e cycles. Portant le nom de Mme Goldenberg, la Bourse Shirley Goldenberg – CRIMT est offerte deux fois l’an et s’additionne aux fonds versés par le CRIMT dans le cadre de ses programmes de soutien aux étudiant.e.s. 

Nous annoncerons bientôt le lancement de bourses en l’honneur de Roger Lecourt, ancien sous-ministre de travail du Québec et conseiller au Bureau international du travail, ainsi qu’à la mémoire de feu Jacques Bélanger, ancien professeur titulaire au Département des relations industrielles de l’Université Laval et de feu Pierre Verge, ancien professeur émérite à la Faculté de droit de l’Université Laval.

LA BOURSE SHIRLEY GOLDENBERG – CRIMT

Shirley Goldenberg a été la première universitaire spécialiste des relations professionnelles au Canada. En véritable pionnière, elle a contribué à légitimer la place des femmes dans ce domaine scientifique.  Tout au long de sa vie professionnelle, elle s’est attachée à œuvrer pour une meilleure compréhension des différentes facettes du travail et de l’emploi. En tant que professeure, chercheuse et auteure, elle a accompli des réalisations exceptionnelles dans le champ auquel elle a tant apporté. Cela est d’autant plus remarquable si l’on considère son engagement constant envers sa famille et ses proches.

La Bourse Shirley Goldenberg – CRIMT est destinée à des étudiantes et des étudiants inscrits à temps complet dans les cycles supérieurs des universités canadiennes dont le mémoire de maîtrise ou la thèse de doctorat s’intègre au programme de recherche du Centre de recherche interuniversitaire sur la mondialisation et le travail. La recherche de la candidate ou du candidat doit porter sur les évolutions majeures dans le domaine du travail et de l’emploi, s’intéressant en particulier aux implications pour les politiques publiques, et devra fournir une contribution marquante à la compréhension des processus d’expérimentation institutionnelle susceptibles d’améliorer le travail et ses conditions d’exercice.

RÉCIPIENDAIRES

(2018) Isabelle Hudon, Doctorante, Université Laval
(2018) Laurence Derouin-Dubuc, Doctorante, Université de Montréal
(2019) Émilie Lessard-Mercier, Doctorante, Université Laval
(2019) Jonelle Humphrey, Doctorante, Université McMaster
(2020) Ammon Lilyane Djouldé Alou, Doctorante, Université Laval
(2020) Joannie Lamontagne, Étudiante à la maîtrise, Université de Montréal

Détails des projets financés

Soutenir cette initiative

Plus de détails